Papier- Linien - Raum

02.07.2016 - 29.07.2016

Nicolas Schmit-Noesen - Laurent Schmit - Christian Scholl - Marco Scholl - Constant Gillardin - Edouard Reuter - Leonard Knaff

Vernissage le 02.07.2016 à 11:30

Marco Scholl, dessin - collection L AM
Nei Liicht

Oeuvres d'architectes de la collection du L AM - Lëtzbuerger Architektur Musée

Le métier de l’architecte ne se résume donc pas uniquement au fait de construire, mais inclus aussi la dimension de communiquer ses idées, pendant ses études et plus tard pour des concours et des projets. Ses idées, l’architecte les couche sur le papier à l’aide d’un crayon, d’un feutre ou d’un stylo : la première esquisse est née. Suit une longue phase de transformations, d’adaptations, de modifications, de perfectionnement, de changements, de compromis jusqu’au plan de construction, au plan d’exécution…une longue histoire avant qu’un bâtiment naisse !

Le centre d’art Nei Liicht à Dudelange offre au L AM une plateforme pour raconter quelques-unes de ces histoires à travers l’exposition intitulée « Papier – Linien – Raum ». Il s’agit d’une nouvelle étape du concept «  squat and show » lors duquel le L AM, qui est sans domicile fixe (SDF), investie un lieu pour exposer une partie de sa collection.

Pour le L AM ces histoires sont aussi importantes que les ouvrages en soi, elles témoignent de la toile de fond de leur création, elles décrivent les secrets et les faces cachées d’un bâtiment, elles révèlent l’identité d’un édifice et rendent compte du savoir-faire de l’architecte et de sa patte.

Le L AM s’est donné comme mission de collectionner et de mettre en valeur cette ressource de manière à pouvoir retracer les genèses de ces bâtiments que nous côtoyons tous les jours, de ces ouvrages qui n’existent déjà plus ou qui n’ont simplement jamais vus le jour.

Depuis décembre 2013 le L AM a rassemblé quelques dizaines de collections qui étaient sur le point de disparaître. Le L AM considère ces collections comme un patrimoine national qui doit être mis a disposition à toute personne suivant des objectifs de recherche, d’exposition ou de documentation : ainsi le L AM a signé une convention avec les archives nationales pour stocker ses collections en un lieu sûr et adapté.